AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le ciel pleure. [PV Takako]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lynéis Eucalysta
* Shooting.STAR *
* Shooting.STAR *
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi, BOUH ! u___u
Humeur : Malade v__v *renifle*
<font color=red><b>* Niveau</b>& : 5/5
Date d'inscription : 09/10/2008

_ Personnage ;
Age ; Sexe : 18 ans. Masculin.
Arme(s) ; Magies/Techn' :
Citation : ...

MessageSujet: Le ciel pleure. [PV Takako]   Ven 10 Oct - 20:53

Il fait moche aujourd'hui. Trop moche pour avoir envie de sortir dehors. Et d'abord, qui a dit que j'allais sortir aujourd'hui ? Il pleut. C'est pas beau. Le ciel pleure, c'est pas bien. Accoudé sur le bord de la fenêtre de ma chambre, je regardais le ciel déverser ses larmes. Elles étaient fines, transparentes, silencieuses mais donnait au ciel cette teinte grisâtre qui le rendait fort moche. J'ai pas envi de sortir, et pourtant j'ai envi d'aller à Music Center. Pour y faire quoi, au juste ? J'en sais rien. Écouter de la musique sans doute, c'est l'hypothèse la plus plausible. Tout en pensant à ça, je ne vis pas que la pluie tombait de plus en plus fort, plus abondamment. J'y vais, j'y vais pas ? Lyn, décides-toi bon sang ! Tu vas pas rester cloîtrée dans ta chambre toute la journée...

Un capharnaüm... Pas d'autres mots pour décrire ce foutoir qu'est ma chambre. Sachets de chips, de bonbons, vêtements posés un peu partout, des fois là où ils ne devraient pas être. J'ai soupiré, passé une main dans mes cheveux roux et cherché des yeux mon armoire. Il faut dire qu'avec ce ciel pas très lumineux, la pièce était devenue très sombre. Je tâtais le mur pour trouver l'interrupteur qui me permettrait d'allumer la lumière. Cliic. Ah, enfin de la lumière ! Maintenant que je distinguais parfaitement chaque meubles et chaque objets, je me mis en quête de mon armoire. Arrivée devant celle-ci, je l'ouvris et optai pour une chemise blanche, un jean noir et une veste en toile noire.
Je m'habillais lentement, avec des gestes amples et flemmards. J'avais pourtant dit que j'étais pas obligé de sortir, aujourd'hui. Ouaip, j'étais pas obligé, alors pourquoi tu t'habilles, débile ? J'en sais rien. Moi et mon silence, on ne peut pas vivre sans la musique. C'est mon instinct.

Je descendais les marches du 1er étage avec des pas nonchalants. Arrivé dans le hall, j'ai enfilé mes baskets blanches après avoir enfilé des chaussettes de la même couleur. Je sortais de chez moi en prenant soin de bien refermer la porte derrière moi. Soudainement, alors que je relevais la tête pour voir où en était l'état du ciel, je vis que ce dernier était bleu azur. Pas une trace d'un nuage gris. Étonné ? Je l'étais mais cela ne se voyait pas.
Je marchais en direction de l'arrêt de bus. Je prends le bus ou pas ? Je fais comme je veux après tout mais je le prends ou pas ? Mouais, j'ai pas envie de marcher, je le prends. J'ai attendu à peine deux minutes et le bus s'arrêtait. Je suis entré avec ma mine toujours aussi inexpressive. Je m'étais assis tout au fond, là où je ne serais pas déranger. Je fermais les yeux pendant deux, trois minutes pour ensuite les réouvrir quand le bus s'arrêta à la station où je devais descendre. C'est ce que je fis. A peine descendu, je ne voulais qu'une chose : rentrer chez moi. Idiot, n'est-ce pas ? J'ai soupiré, encore une fois. Je pénétrais dans le lieu de la Technologie en me dirigeant vers le lieu où je m'étais donné rendez-vous : Music Center.

J'étais dans les rayons J-Rock, J-Pop. Je sortais les CD's, regardait la couverture, puis le reposait. Cela ne m'intéresse pas, je regarde pas plus loin. En avançant un peu plus, je sentis la présence d'un Shooting.STAR. Je n'y avais pas vraiment fait attention mais quand je voulus attraper le disque des One ok Rock, une autre main vint prendre ce que je convoitais. Qui est-ce qui voulait prendre la même chose que moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takako no Tsuki
{ NO.CLAN }
{ NO.CLAN }
avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 21
<font color=red><b>* Niveau</b>& : 4/5
Date d'inscription : 05/10/2008

_ Personnage ;
Age ; Sexe : Age : 17 ans | Sexe : Féminin
Arme(s) ; Magies/Techn' :
Citation : ][ ... Les choix déterminent l'avenir ... ][

MessageSujet: Re: Le ciel pleure. [PV Takako]   Sam 11 Oct - 9:28

Sombre, très sombre même. Dans cette petite pièce pas forcement très grande, dans une obscurité pesante, une personne dormait dans ce lieu. Une chambre en l’occurrence. Décorer assez simplement, ma foi, on ne peut pas non plus utilisé le terme « décoré ». Avec le petit espace qu’il y avait, mais qui restait acceptable, difficile d’y faire grand changement. Avec un lit assez simple, installé contre le mur, pas loin de la fenêtre. Une armoire, un bureau et quelques autres petites choses mais qui reste d’une simplicité étonnante. Dans ce lit, à travers les draps, une petite touffe sombre surgit sur ce linge blanc. En cette matinée qui semblait être tout se qu’il y a d’un début d’une belle journée, à midi, l’endormit s’éveilla. Cette dernière avait dormit à une heure assez tardive, voilà donc la raison de cette heure. S’éveillant doucement mais surtout paresseusement, Takako tout en traînant des pieds alla prendre une douche pour la réveiller comme tous les matins. Après vingt minutes dans la salle de bain, elle ressort dans un meilleur état. Car vous dire comment est l’état physique de la jeune femme à son réveil … Cheveux tout emmêler, une bonne touffe au réveil, un teint encore plus pâle qu’à la normal, des yeux à peine ouvert … une vraie furie. Enfin juste à son réveil, et se n’est qu’une apparence. Une fois lavée et toilettée, c’est tout autre chose. Elle resplendit. Les cheveux soyeux et raide, d’une couleur sombre avec des reflets bleutés. Des yeux onyx, un corps à tomber, un visage angélique … Enroulé dans une simple serviette blanche, elle se dirigea vers son armoire pour y chercher de quoi se mettre. Malgré le fait qu’elle était beaucoup plus réveiller qu’il y a vingt minutes, ses gestes étaient marqué par une certaine flemme. Malgré tout, de la grâce faisait partit de tout cela.

Dix minutes plus tard …
Takako avait opté pour une tenue assez simple. Une robe blanche, assez décolleté mais pas trop non plus, avec des manches courtes, assez longues mais qui était du genre « volant » puis des coutures faites avec du fil de couleur crème. Le tout avec des bottines en cuir avec les lacets devants. Par ce temps, certes ensoleiller, la brune sortit une légère veste qu’elle laissa sur son lit et partit dans la cuisine pour se préparer son déjeuner. Rien de bien compliqué, juste des restes de la veille. Elle retourna dans sa chambre cherchant sa veste, regarda l’heure rapidement … 13 heure … qu’allait elle faire à présent ? Dans sa quête pour chassez son ennuie, elle décida d’allez se promener un peu dans la ville. Elle verrait bien après. Elle s’aventura dans quelques magasins de vêtements, une petite librairie, mais tout a coup … une plus soudaine commença à s’abattre sur ce beau ciel azuré.


Courant à la recherche d’un abri, elle entra dans le « Music Center ». C’était un espace assez grand et par cette pluie torrentielle et surtout soudaine, il y avait beaucoup de monde. Takako n’écoute pas beaucoup de musique, mais elle appréciait celle-ci. Elle divagua dans les rayons passant un à un chaque style de music. Elle finit par la section « J-rock ». Un style dont la jeune femme écoutait peu, mais dont elle appréciait un certain groupe du nom de « One ok Rock ». Mais la jeune femme n’était pas la seule à le désirer, car en l’occurrence, un jeune homme aussi. Takako leva la tête pour voir qui était. C’était un jeune homme d’un peu près son age, un peu plus âgé tout du moins, avec une vive chevelure rousse et des yeux bien expressifs. Un visage aussi fermé que la brune. Celle-ci le regardait avec des yeux aussi froid qu’à son habitude et son visage n’était guère joyeux, mais il y avait un petite trace de douceur dans ses pupilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beatrice-gakuen.keuf.net
Lynéis Eucalysta
* Shooting.STAR *
* Shooting.STAR *
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi, BOUH ! u___u
Humeur : Malade v__v *renifle*
<font color=red><b>* Niveau</b>& : 5/5
Date d'inscription : 09/10/2008

_ Personnage ;
Age ; Sexe : 18 ans. Masculin.
Arme(s) ; Magies/Techn' :
Citation : ...

MessageSujet: Re: Le ciel pleure. [PV Takako]   Sam 11 Oct - 15:09

MAUDITE JOURNÉE
Dieu ne m'aime pas.



________________________________________________________________________

J'ai levé pour voir qui était la personne désirant prendre la même pochette CD que moi. Une jeune fille. Une chevelure noire aux reflets bleutés. Des yeux onyx, une peau pas très pâle mais presque. Sapée d'une robe, de bottes à lacets et d'une veste, cette fille avait tout l'air d'une personne banale, dans un lieu qui l'est tout aussi. Elle me regardait froidement. Moi aussi. Surement dans un mauvais jour. Seulement moi, je suis toujours comme ça, un visage sans expression qui ne laisse rien passer. Aucun de nous deux ne semblait vouloir lâcher le CD. En serrant les dents, là où normalement les gens dotés de la voix émettent un grognement, j'ai lâché le disque avec énervement. Ne prêtant pas plus attention à la fille, j'ai cherché dans un autre rayon à côté pour y dénicher le CD de Kanon Wakeshima. Espérons que personne ne viendrait le prendre au passage aussi. Manque de bol, c'est ce qu'il se passa. Un jeune homme de mon âge tira aussi sur la pochette. En un geste sec et autoritaire, j'ai arraché des mains le disque de l'autre garçon.
Le garçon en question me toisa de travers et je l'ai regardé toujours avec mon air inexpressif. Il se planta devant moi et me cria dans la face :

• Qu'est-ce que t'as fait là ?

Ce que j'ai fait ? Juste prendre ce que je convoitais. Il ne fallait poser des mains dessus, mon grand. Il faisait la même taille que moi, était blond et avait de beaux yeux verts qui avaient fait craquer plus d'une fille. Son atout... Juste ça. Quel minable. J'avais une envie indescriptible de l'insulter. La bonne blague, je peux pas parler. Reposant avec rage le disque dans l'étalage, j'ai pivoté sur mes talons pour aller vite fait bien fait dans un autre rayon. Au passage, j'ai bousculé la jeune fille de tout à l'heure. En signe d'excuse, j'ai levé la main, sans même prendre le soin de faire une mine désolée. Je voulais sortir de ce truc le plus vite possible. Pourquoi tu t'énerves comme ça ? J'en pose des questions ?! J'en sais rien et je saurais sans doute jamais.

Direction le Rock. Français ou Anglais, j'en avais rien à faire. Tout ce que je voulais c'était oublier ce qu'il s'était passé le plus vite possible. Within Temptation... Voilà une musique bien... Je l'ai attrapé mais une autre main vint prendre le disque aussi. Marre. C'est bon, le monde devient chiant. Pourquoi est-ce qu'on m'inflige ça ?! Au fond de moi, je bouillonnais de rage mais rien sur mon visage ne décrivait ce qu'il se passait en moi. Juste une petite flamme de mécontentement qui brûle dans la pupille de mes yeux verts ? J'en sais rien, encore. J'ai regardé la personne encore plus froidement que mon regard habituel ne le fait et vit que c'était de nouveau la fille aux cheveux noirs. Mais qu'est-ce qu'elle me voulait à la fin ? Dieu ne m'aime pas, aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takako no Tsuki
{ NO.CLAN }
{ NO.CLAN }
avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 21
<font color=red><b>* Niveau</b>& : 4/5
Date d'inscription : 05/10/2008

_ Personnage ;
Age ; Sexe : Age : 17 ans | Sexe : Féminin
Arme(s) ; Magies/Techn' :
Citation : ][ ... Les choix déterminent l'avenir ... ][

MessageSujet: Re: Le ciel pleure. [PV Takako]   Sam 11 Oct - 16:17

    Le jeune homme la regarda quelques secondes, le temps de la décrire rapidement. Les yeux de ce roux n’avait rien de très enchanteur, et qui plus est, il n’était pas vraiment très bavard. Certes, dans le cas de Takako, on ne pouvait pas non plus dire qu’elle parlait beaucoup. Aucun des deux ne semblait vouloir lâcher, mais au bout, c’était cet inconnu pas très bavard du tout qui lâcha pour le laisser à la brune. Que dire ne plus ? La brune soupira désespérément puis prit la pochette et continua son chemin avec lenteur. Un peu plus loin, le roux n’était pas vraiment en bonne situation, et qui plus est, c’était encore dans le même cas que les embrouilles arrivèrent. Takako ne s’occupait pas de ce cas, trouvant cela désespérant et idiot. Se n’était pas vraiment le jour de chance pour le roux. Pour la jeune femme, elle était toujours ainsi. La brune continua son chemin avec dédain. Les yeux de plus en plus sombre car elle venait tout juste de trouver se qu’elle cherchait et voici voilà que le roux de tout a l’heure le convoitise une fois de plus … Qu’est ce qu’est que cela ? Avez ils tout les deux les même goûts musicaux pour que ces deux situations arrivent ? Cela commença sérieusement à agacer la jeune brune. La journée a pourtant bien commencé pour elle. Un temps superbe, rien qui semblait la nuire en quoi que se soit. Mais elle garda son calme mais pas tout a fait … car inconsciemment, elle commençait à faire gelée la pochette. Cela ne dura pas longtemps avant qu’elle retrouve tout à fait son calme, mais la brune avait senti que le jeune homme l’avait remarqué. Car de toute façon, sur l’île, soit tu es un « gentil » ou un « méchant » ou bien encore quelque de neutre, mais de toute façon, il n’y en avait si peu qu’on ne pouvait pas vraiment dire que c’était un groupe a par entière. Et celui qu’elle avait devant elle était de ceux qu’on appelle les Shooting.STAR. La brune soupira, la lâcha la pochette et mis la main sur ses anches. Ce n’était vraiment pas son jour. Qu’allais elle faire maintenant ? Avec un air toujours aussi froid qu’à son habitude, elle lui dit d’un ton calme et froid, bien qu’il y avait des fortes chances que le roux ne répondait pas d’après se qu’elle avait put voir de la personnalité du jeune homme : « Je sais pas qui t’es, mais ça commence sérieusement à m’agacer que tu viennes toujours me piquer les CD qui m’intéresse. »

    La phrase en soit n’avait rien de très « calme », mais elle l’avait dit de ce ton là. D’habitude, elle était beaucoup plus posé et calme, assez froide même, mais le tout avec une pointe de douceur, se qu’elle n’avait pas dans son ancienne vie. Mais ce jour là, on ne pouvait pas vraiment dire qu’elle était dans son état normal. C’est vrai qu’elle n’a pas passé toute une nuit, mais bon, on s’y habitue. Mais ne nous attardons pas trop dessus.

    Les yeux de la jeune femme fixaient ceux du jeune homme. Ceux-ci était toujours aussi froid et la pointe de douceur n’était plus, il y avait plutôt une petite flamme qui signifiait l’agacement certain.Dans la même position, elle attendait quoi que se soit de la part du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beatrice-gakuen.keuf.net
Lynéis Eucalysta
* Shooting.STAR *
* Shooting.STAR *
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi, BOUH ! u___u
Humeur : Malade v__v *renifle*
<font color=red><b>* Niveau</b>& : 5/5
Date d'inscription : 09/10/2008

_ Personnage ;
Age ; Sexe : 18 ans. Masculin.
Arme(s) ; Magies/Techn' :
Citation : ...

MessageSujet: Re: Le ciel pleure. [PV Takako]   Sam 11 Oct - 16:55

RAGE.
Je ne me contrôle plus.


________________________________________________________________________

Damne !Mais que me veulent les gens aujourd'hui. Peut-être avions-nous les mêmes goûts, mais tous ça m'agaçait sérieusement et la jeune fille semblait du même avis que moi. Elle a posé ses mains sur ses hanches et dit d'une voix agacée qu'elle n'appréciait guère ce petit jeu. Que je viennes sans cesse lui piquer ce qu'elle veut ? La bonne blague, ce n'est point ma faute si je veux moi aussi ce disque. L'Homme est vraiment si arrogant que ça ? Génial, je suis tombé sur une fille avec qui je ne m'entends pas très bien, c'est cool. Cette situation me rappelait vaguement une autre très proche du contexte de celle que je vivais à ce moment-là.

Flash Back.


Lyn marchait silencieusement, comme à son habitude, dans les couloirs du manoir. Il essayait de se faire discret, comme il l'avait toujours fait. C'était le soir d'une conférence organisée chez lui qu'il rencontra une petite fille de son âge. Il arpentait les lieux comme s'il n'y vivait pas. Mais à chaque fois, alors qu'il dévisageait les invités, une petite fille de son âge aux cheveux noirs ébènes le regardait en souriant. Et à chaque qu'il la voyait, il se réfugiait dans l'ombre et partait. Dans la pièce suivante, Lynéis regardait de nouveau les invités et là, comme à chaque fois, la petite était là. Elle lui souriait et lui faisait signe de venir. Et à chaque fois, il se dérobait.
Après maintes rencontres furtives et non-voulues, la petite fille réussit à coincer le petit garçon sur un des balcons et commença à lui parler. Seulement, il ne pouvait pas parler et là était le problème. Comment lui faire comprendre qu'il ne pouvait pas parler ? Il lui faisait des signes pour lui faire comprendre qu'il ne pouvait pas lui répondre. Mais pour la fille, ses signes étaient indescriptibles et elle perdit patience. Elle fit un geste bref de la main et en se moquant de lui, lui dit de rester seul avec sa solitude. Que c'était bien fait pour lui, qu'il n'aurait jamais d'amis... Jamais. Il resterait seul à jamais. Et c'est bien ce qu'il se passa.

Fin Flash Back.


Si c'était pour revivre une telle humiliation, autant ne rien faire. Mais je ne suis pas du genre à partir sans rien dire alors qu'on m'adresse la parole. En fouillant dans mes poches, j'en sortis mon téléphone portable. D'un geste nerveux, je l'ouvris et sélectionnai 'nouveau message'. Tapant frénétiquement sur les touches, j'écrivis : Et vous croyez que c'est un jeu pour moi ?
Arrogant ? Presque va-t-on dire. J'en avais plus que marre, que les gens se payent ma tête. Comme s'ils étaient le centre du monde, ceux à qui il faut faire attention, ceux à qui il ne faut pas brutaliser et ne pas déranger. Le monde devient idiot et bête. Je tendais mon téléphone à la jeune fille, espérant qu'elle comprendrait que je veux lui faire passer un message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takako no Tsuki
{ NO.CLAN }
{ NO.CLAN }
avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 21
<font color=red><b>* Niveau</b>& : 4/5
Date d'inscription : 05/10/2008

_ Personnage ;
Age ; Sexe : Age : 17 ans | Sexe : Féminin
Arme(s) ; Magies/Techn' :
Citation : ][ ... Les choix déterminent l'avenir ... ][

MessageSujet: Re: Le ciel pleure. [PV Takako]   Sam 11 Oct - 20:48

    Comme elle le pensait, elle n’ut occupe réponse du jeune homme. Mais dans les yeux du jeune homme, tout comme la brune, un fort agacement était là. Certes, se ne devait être la journée de ni l’un ni de l’autre. Bon, après leurs goûts musicaux semblable, il fallait aussi que se soient leurs caractères ? Se n’était vraiment pas une bonne chose … c’était assez ennuyant même. La brune prit le portable et lut rapidement le message … c’était assez arrogant, mais Takako n’en prit pas compte et soupira avec ennuie. Malgré le peu de temps qu’avait prit le jeune homme pour lui répondre, la brune avait retrouvé ses esprits et était déjà beaucoup plus calme qu’il y a quelques minutes. Mais les quelques paroles échanger entre les deux jeunes gens avait suscité la curiosité de ceux qui les entouraient. Assez bêtement, ils espéraient peu être voir une bagarre, mais cela ne risquait pas d’arriver. Enfin normalement … Voyant l’attroupement qui les entourait, avec des yeux qui montrait bien son ennuie, mais sa froideur était toujours là et on ne puit dire, mais son agacement revint, mais pas pour la même raison qu’auparavant. Et il y avait un bon moment que la brune avait lâché le CD, l’oubliant. La brune lui répondit d’un ton calme mais ennuyer : « Non, mais je préfèrerai discuter dehors »

    Le tout en montrant le monde qui les entourait. Et on ne peut dire, Takako ne pensait pas que le roux était bête. Loin de là. Si cet inconnu et Takako avaient un caractère semblable, elle ne pensait pas qu’un jeune homme n’ayant pas de voix ait vécut jusqu’ici dans la bêtise. Se n’était pas préférable et avec ou non son avis, il a dut vivre sous une certaine contrainte. Enfin …sûrement …

    La brune, le visage toujours aussi fermé, mais les yeux un peu moins enflammés continuaient de regarder l’inconnu dans les yeux … enfin dans l’un d’eux, car l’un d’eux était caché. Elle n’attendait rien de particulier du roux, mais au moins un réponse et que pour eux deux, la journée se finissent bien. La brune ne savait point comment avait commencé celle du jeune homme, mais dans le cas de la jeune femme, tout c’était tout du moins bien passé. Enfin « tout du moins ». Mais ces yeux verts et cette chevelure rousse, elle avait l’impression de les avoir déjà vu. Et se n’était pas tout les jours qu’on voit un jeune homme avec ce physique là. Impression ou réalité ? Elle n’en savait rien et ses souvenirs ne correspondaient pas toujours avec sa version. Parfois, des « flashs » lui revenait, mais elle n’était jamais sur de rien et le passé est le passé, ne vaut mieux pas le remuer. Mais elle essayait toujours de s’en rappelé, et cette fois là ne fit pas exception, bien que se visage avait quelque chose de famillier, elle ne s’en souvient pas. Mais elle ne s’enpréoccupait pas tant au bout de compte et rien ne passait de ce sentiment sur son visage.

[HS : Lavi !!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beatrice-gakuen.keuf.net
Lynéis Eucalysta
* Shooting.STAR *
* Shooting.STAR *
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi, BOUH ! u___u
Humeur : Malade v__v *renifle*
<font color=red><b>* Niveau</b>& : 5/5
Date d'inscription : 09/10/2008

_ Personnage ;
Age ; Sexe : 18 ans. Masculin.
Arme(s) ; Magies/Techn' :
Citation : ...

MessageSujet: Re: Le ciel pleure. [PV Takako]   Dim 12 Oct - 18:44

EVENT
la pluie revient.


________________________________________________________________________

Ce message était certes arrogant mais je n'avais pas pu m'en empêcher. J'ai toujours détester qu'on se paye ma tête. Je suis le Centre du monde par excellence. Ces genres de personnes m'exaspèrent jusqu'au point où je préférerais ne pas les voir en face. Cette jeune fille me ressemblait peut-être au niveau goûts musicaux mais pas en tout. Heureusement. Le monde serait devenu fou avec de Lyn... Les gens nous regardaient. Sans doute avaient-ils entendu les quelques mots que m'avaient dit la jeune fille. Espéraient-ils une bagarre ? J'ai soupiré, comme à mon habitude.

Les gens autour de nous, nous regardaient avec des yeux pleins de curiosités. Mais en quoi les problèmes des autres les regardaient-ils ? J'en avais marre, je voulais rentrer chez moi. Pourquoi j'étais venu, bon sang ?! La fille aux cheveux ébènes me répondit négativement et me fit savoir qu'elle préférerait papoter ailleurs qu'ici. Bonne idée, tiens ! Allons dehors, ça nous changera.
Je commençai déjà à marcher, n'attendant pas la jeune fille. Les personnes présentes me suivaient de leur regard imbibé de curiosité, impatients de voir ce qui allait se passer. Moi, peu aimable que j'étais en cette journée certes ensoleillée, je les avais tous toisé d'un regard froid. Ils ont détourné ou baissé leurs yeux.

Arrivé dehors, j'ai regardé le ciel. Gris. Il était de nouveau redevenu gris. Tss, si ça recommençai à pleuvoir, je m'en fiche, je courrai. Même si je devais 'abandonner' la jeune fille. D'ailleurs, elle était où ? J'ai regardé de tous les côtés. Non mais pourquoi je me préoccupe de cette fille ? Elle avait été si... arrogante. Oui, si prétentieuse... Mais arrêtes de faire ça, idiot ! Depuis quand tu juges les gens ? Je ne sais pas. Je ne sais jamais. Je suis un ignorant, incapable de comprendre l'Homme. Incapable... le suis-je vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takako no Tsuki
{ NO.CLAN }
{ NO.CLAN }
avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 21
<font color=red><b>* Niveau</b>& : 4/5
Date d'inscription : 05/10/2008

_ Personnage ;
Age ; Sexe : Age : 17 ans | Sexe : Féminin
Arme(s) ; Magies/Techn' :
Citation : ][ ... Les choix déterminent l'avenir ... ][

MessageSujet: Re: Le ciel pleure. [PV Takako]   Dim 12 Oct - 21:55

    Après la proposition qu’à faites la jeune brune, le roux répondit simplement en quittant les lieux tout en se créant un passage par le regard qu’il jetait aux autres. Froid … glacial même. Mais rien de très étonnant pour Takako qui en était habitué. Elle le suivait, mais elle n’avait aucune envie d’aller plus loin avec celui-ci, mais elle continuait de le suivre. En regardant le ciel, elle s’étonna à moitié de la couleur de celui-ci. D’un gris perle, par endroit plus foncé, cela l’ennuyait de savoir qu’il y avait des chances qu’elle se retrouve à rentrer trempée. Dans cette pensé, elle se dit à la fin que cela l’importunait peu de devoir se retrouver à courir un peu. Mais, elle ne garda pas la cadence longtemps. Pas par fatigue ou autre, mais car elle fut arrêter, par un « délinquant ». Rien de très particulier, mais elle fut tout de même arrêter en chemin. Devant cet homme pas très commode, Takako souffla en le voyant lui barrait la route. Ce souffle si anodin arriva sur l’homme qui commençait déjà à attaquer. Ce simple soupir se changea lentement au contact de la peau de l’homme en de la glace. Il n’était pas très fort, c’était ennuyant. Même si la brune n’avait pas ses katanas, il restait que ses pouvoirs étaient toujours là. Puis se n’était pas comme si elle était sans défense. Loin de là.

    Néanmoins, à cause de ce voyou, elle avait perdu la trace du jeune homme qu’elle suivait. Takako se concentra en fermant les yeux pour chercher l’aura magique du roux qu’elle avait sur « sauvegarder ». Enfin tout du moins, des deux rencontres, la brune s’était imprégnée des pouvoirs du roux. Rien de très important en soi. Il avait bien avancé, mais il n’était pas si loin pour autant. Mais malheureusement pour elle, la pluie commençait à tomber. Au début se n’étaient que quelques gouttes, mais en même pas une minute, cela avait dégénéré. Takako n’aimant pas trop se mouiller, surtout sous la pluie ! Elle commença à courir vers le lieu où se trouvait le roux. C’était assez étrange vu que ces deux là n’étaient vraiment pas en bon termes. Mais se sentiment de déjà vu l’irritait, elle avait envie de savoir … Encore une chose stupide que nous a doté « Dieu » qu’est la curiosité.

    Takako avançait vite, porter parle vent et ses sentiments. Elle arriva après un certain temps à l’endroit où se trouvait le jeune homme. Les cheveux mouiller, comme si elle venait tout juste de sortir de la douche, les vêtements trempé comme jamais, assez transparents d’ailleurs et le souffle court. Elle n’aimait pas courir mais être sous la pluie l’énervait encore plus, donc le choix fut de courir. Où ? Elle n’en savait rien, mais elle s’était laissée porter par son instinct. Elle avait exécuté plusieurs actions sans vraiment se rendre compte de se qu’elle faisait. C’était assez bête en effet. Takako no Tsuki n’était vraiment pas dans son état normal aujourd’hui. Le contrôle de ses sentiments n’était quasi-plus. Est-ce juste une coincidence ou un élément à déclancher ceci ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beatrice-gakuen.keuf.net
Lynéis Eucalysta
* Shooting.STAR *
* Shooting.STAR *
avatar

Féminin Nombre de messages : 50
Age : 22
Localisation : Juste derrière toi, BOUH ! u___u
Humeur : Malade v__v *renifle*
<font color=red><b>* Niveau</b>& : 5/5
Date d'inscription : 09/10/2008

_ Personnage ;
Age ; Sexe : 18 ans. Masculin.
Arme(s) ; Magies/Techn' :
Citation : ...

MessageSujet: Re: Le ciel pleure. [PV Takako]   Lun 13 Oct - 11:21

DIVINATION
le vent est susceptible.



________________________________________________________________________

Oh non... Voilà qu'il se remettait à pleuvoir. Ce n'était vraiment pas mon jour de chance, aujourd'hui. J'ai fermé les yeux, la pluie tombait en trombe sur moi, plaquant mes cheveux sur ma tête. Elle coulait sur mes habits, ma peau, pour enfin finir au sol. Plic Ploc. Je déteste ce bruit morose et continu. J'ai l'impression que la pluie rythme la vie des gens, les entraînant dans sa course folle. Bon, que faisait cette fille. Elle avait dit préférer bavarder dehors et voilà le résultat. Peut-être avais-je marché trop vite pour elle ? Non, elle n'est pas idiote quand même, elle saurait me retrouver. La pluie ne cessait pas sa péripétie. Rien à dire, nous n'avions rien à nous dire, cette fille et moi. Alors pourquoi l'attendre ? Je pourrais tout simplement partir d'ici et rentrer chez moi pour oublier cette journée pourrie. Non, je ne suis pas comme ça, et j'avais donc décidé de l'attendre mais pas pour l'éternité non plus.

La jeune fille arriva enfin après quelques minutes d'attente, trempée elle aussi jusqu'aux os. Elle ne devait pas trop apprécier la pluie, elle aussi. Encore un point commun, oh non... Elle me regardait droit dans les yeux, moi de même. Je n'allais pas engager la conversation, je n'en avais pas envie et puis elle avait pour don la voix, pas moi. Pourquoi Dieu veut-il que je parle avec cette fille que je ne connais pas et qui avait été assez arrogante. Elle avait tout de même réussit à me faire employer le même 'ton' qu'elle, quand je lui ai répondu...
Avec la pluie qui tombait sans se lasser, un petit vent frais se leva pour frôler mes joues. Un frisson court mais bien senti me parcourut le dos en quelques secondes. Cette journée avait mal commencé et je crois bien qu'elle allait se finir très mal.

Bon, on faisait quoi, maintenant ? Je ne voulais pas rester éternellement sous cette pluie battante, quand même. Je fixais la jeune fille avec un regard ennuyé. Le vent devenait de plus en plus fort. J'avais l'impression qu'il me disait d'aller de l'avant, d'engager la conversation. Non. J'avais décidé que je ne le ferais et ça se passera comme ça, point à la ligne. Rien n'y personne ne me dira ce que j'ai à faire. Surtout pas un vent stupide et idiot qui souffle n'importe où et n'importe quand. A cette pensée, une grande rafale de vent vint fouetter mon visage. Je dus fermer les yeux pour ne pas que le vent ne me les irrite. Le vent est une chose très susceptible apparemment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le ciel pleure. [PV Takako]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le ciel pleure. [PV Takako]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Septième ciel
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Les 4 sacrés du ciel
» Dessine moi un arc-en-ciel... [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† __Beyond WONDERLAND. † :: † ___ WONDERLAND'S CENTER. † :: * MULTIMEDIA CENTER ; :: * MUSIC CENTER-
Sauter vers: